DOMINIQUE REY

Dominique s’est formée en danse contemporaine/moderne et africaine. Son intérêt pour les danses mandingues l’a amenée à faire de nombreux séjours au Mali et au Brukina Faso pour perfectionner sa pratique auprès de danseurs/danseuses du Ballet National de Bamako et de la troupe Yelemba de Bobo-Dioulasso (Burkina-Faso). Sa recherche, son envie est de mettre en dialogue le langage contemporain et moderne avec le langage africain traditionnel. La découverte de la technique Silvestre en 2003, qui lie les danses afro-brésiliennes et la danse moderne, a fortement fait écho à cette recherche, et a beaucoup influencé son travail physique et son orientation dans la danse. C’est également cette année qu’elle fonde l’association Yata Dans’ avec Luanda Mori. Elle a dansé avec Filibert Tologo (Kouman/2006 et Entre-Deux/2007), avec Luanda Mori (Sopro-Souffle/2010), Alidou Yanogo (La trace des pas de l’invisible/2013, Tounga/2016 et Sia/2021). Elle a dansé et joué dans la pièce Myriam Boukris (Cie Tohu Wa Bohu) « Dis Mémé, c’était comment ta vie ? » 2015,  « Je suis Boue » 2017 et « Sauve-moi » 2022).

Elle enseigne également la danse africaine contemporaine aux adultes, adolescents et aux enfants.

LUANDA MORI

Luanda Mori is from Switzerland and Brazil. For over 20 years she has been developing educational and artistic works in which she explores the symbolism of movement and sacred body language from a contemporary angle. Yoga is a main source of inspiration in her educational and choreographic approaches. 

After studying several techniques, she focused her attention on learning dances of Afro- Brazilian divinities in Bahia, alongside Master King and Rosangela Silvestre, whose teachings she has been passing on for the last 25 years, introducing them first to Argentina and then to Switzerland. Throughout this period, she was also a dancer, teacher and then choreographer in Brazil, Argentina and Switzerland. 

She has completed a yoga qualification at the professional association Yoga Suisse. She is also trained to teach Nîdra Yoga according to Andre’s Riehl method. She is currently responsible for the Hatha Yoga Programme at the CFPAA (Professional Training Centre for Applied Arts, https://cfparts.ch), she teaches the Professional Dance Programme & Junior Area Ballet at the Dance Area school (https:// dancearea.ch) and is a valuable member of the Ateliers d’Ethnomusicologie in Geneva (https://adem.ch). 

The works she creates merge dancing and spirituality: following Arroz (lit. ‘Rice’), Sopro (Breath)) and L comme la lune (L like the moon), and her current choreography, Dans tes bras (In your arms), performed with her company umA danse, is a timeless and symbolic account of the topic of femininity. 

DEBORAH CHEVALIER

OLIVIER DELAHAYE

Avant de trouver l’essence même de son expression corporelle, Olivier Delahaye a suivi un enseignement très diversifié; il commence par la danse moderne avec Eva Staub, puis il aborde les techniques de danse classique et contemporaine avec Tamara Bacci, Robert Russell, Etienne Frey, Emilio Artessero Quesada,  et Gérald Durand, à Genève. Il pratique aussi la Technique Silvestre créée par Rosangela Silvestre en se rendant ponctuellement à Bahia, au Brésil, et avec Luanda Mori à Genève.

 

En 2009, il intègre le groupe Silvestre Link Genève en tant qu’interprète dans la pièce « Sopro, souffle » (chorég. Luanda Mori). En 2012 il se lance dans sa propre création « Péki », pièce qui puise son inspiration au plus profond de son être. C’est en 2013 qu’il commence à pratiquer la Gaga dance avec un enseignement par les danseurs de la Batsheva Dance Company à Anvers, puis en 2014 avec Ohad Naharin et ses danseurs à Tel Aviv. Ainsi, la danse se révèle pour lui comme une véritable passion.